RDV en Terre Villeneuvoise #6
Les familles se mettent au vert !

Grâce à nos belles journées azuréennes, il est agréable de profiter en toutes saisons des infrastructures que propose la commune. Ecoparcs, aires de découverte, zones de jeux et de balade, jardins d’enfants : un ensemble d’espaces testés et approuvés par les familles...

Il y a quelques années s’est installé dans le Parc naturel départemental de Vaugrenier le Monde de Yosi, une aire de découverte de la nature où les enfants de 6 à 12 ans peuvent évoluer dans un parcours ludique formé de modules en bois et de cordes. A proximité un petit sentier forestier déambule au milieu des arbres pour accéder à des plateformes d’observation agrémentées de panneaux d’interprétation. C’est une belle initiative qui permet de sensibiliser les enfants à la protection du parc, de mieux connaître sa faune et sa flore. A découvrir absolument dans ce parc, véritable poumon vert du littoral.
Accès au Monde de Yosi - entrée sud du Parc de Vaugrenier par la RD 6007

Depuis peu c’est un nouvel Eco Parc inauguré dans le jardin du Pôle culturel Auguste-Escoffier qui ravit les familles, un espace de jeux avec vue imprenable sur le village et sa forteresse, composé d’équipements en bois respectueux de l’environnement totalement inscrits dans une démarche de développement durable. Ce lieu est idéal pour venir se détendre et profiter d’un site public exceptionnel au bord des rives du Loup et à seulement 2,5 km des plages. On y trouve 8 jeux en bois avec un mini trampoline, un portique balançoire, des jeux à bascule, des rondins d’équilibre, deux petits parcours de cordes. A proximité de cet Eco Parc se trouvent la médiathèque, la salle de spectacle, et un grand parking gratuit.
Accès à l'Eco Parc - en voiture direction village par avenue des Plans puais allée René Cassin ou à pied par la balade des Rives du Loup 

Enfin pour ceux qui préfèrent les jardins d’enfants plus traditionnels, plusieurs espaces ont été aménagés sur la commune dont un récemment rénové au village. C’est le Jardin Artusi totalement relooké et agrandi, il atteint une surface de 800 m2 partagée en 2 zones. D’un côté ou de l’autre, petits et grands peuvent s‘amuser sur des modules adaptés à leur âge : château, tourniquet, jeux à bascule, mini toboggans. Le tout disposé sur un sol sécurisé avec revêtement souple pour éviter les bobos. 
Accès au Jardin Artusi - en voiture par avenue de la Liberté au village puis parking De Gaulle ou à pied par la balade des Rives du Loup

RDV en Terre Villeneuvoise #5
La Rue des Mesures au village


En se promenant dans le village, on ne peut rester indifférent au charme de la « Rue des Mesures ». Avec la place de l’ancienne mairie ( devenue aujourd’hui Place de Verdun ), elle est, depuis toujours, au cœur de la vie de la cité historique, et, aujourd’hui encore, elle fait preuve d’un réel dynamisme commercial.

La Rue des Mesures est une des plus anciennes du village. Le visiteur attentif y repèrera des traces de son activité au XVI° siècle au moment où Villeneuve- Loubet reprenait vie, après un siècle de déclin dû aux épidémies, aux disettes et à l’insécurité. Au n°3, l’encadrement de porte révèle la date de la construction (1533) avec un bas-relief qui pourrait représenter Esculape, Dieu de la Médecine, indiquant la présence d’un hospice accueillant les malades et les indigents. De l’autre côté de la rue, deux portes accolées dont l’une ouverte d’un arc en plein cintre, indique la présence d’une échoppe datant du XVII° siècle.  

Au bout de la rue se trouvait l’ancienne « Place des Mesures », soit l’endroit où on effectuait les pesées des marchandises et où on mesurait les étoffes, les cordes, etc... sur une grosse pierre graduée appelée pierre des mesures. La rue a toujours été la plus commerçante et la plus animée du village. Au début du XX° siècle, on y trouvait trois boucheries dont une existe encore aujourd’hui. Il y avait aussi une épicerie, une quincaillerie, une droguerie, un menuisier, un cordonnier, un marchand de bois et charbon, deux boulangeries, un bar-tabac déplacé depuis Avenue de la Liberté, un salon de coiffure et une superette qui se trouve aujourd’hui Avenue de la Libération. Plus près de nous, au début des années 80, la place de Verdun et la rue ont été aménagées en zone piétonne. 

Aujourd’hui, si elle ne connait plus l’animation d’autrefois, il est toujours agréable de flâner dans la rue des Mesures, plusieurs restaurants accueillent les visiteurs, une épicerie propose des produits du terroir et du vin,  une agence de voyages spécialiste de la randonnée y est implantée. Plus récemment se sont ouverts une petite galerie d’art, une charmante boutique de minéraux et un bar à fromages.

Découvrez le Rue des Mesures lors de visite guidée du village avec l'Office de Tourisme

RDV en Terre Villeneuvoise #4
Bienvenue à la Maïoun dei Granouïe...

Pour notre Rendez-vous en Terre Villeneuvoise cet automne, « les mangeurs de grenouille* » nous accueillent à la Maïoun dei Granouïe, un nouveau musée villeneuvois qui nous raconte le village d’antan au siècle dernier.

« *Selon la légende, les rivières et les berges humides de Villeneuve-Loubet attiraient autrefois les grenouilles en quantité. Une nuit, les villageois voulurent mettre fin à leurs coassements qui les empêchaient de dormir, et les chassèrent armés de bâtons, fourches, branches... pour ce geste, ils ont été affublés d’un surnom Lei Granouïe qui désigne en provençal le héron, prédateur de grenouilles ».

De nos jours Lei Granouïe est le nom de l’association des anciens qui perpétue depuis plus de 20 ans les traditions villeneuvoises. Elle représente la mémoire vivante de notre commune. Ainsi, en créant la Maïoun dei Granouïe ( la maison des Granouïe ), installée dans l’ancienne bibliothèque au village, ces derniers peuvent partager leurs souvenirs.

Avant d’entrer dans le musée, nous passons par un joli parvis végétal qui sent bon le basilic, couvert d’une pergola de vigne et ses cougourdins suspendus. Puis c’est Charles, le président de l’association, qui nous accueille sur le pas de la porte. Il nous invite à découvrir le travail réalisé avec les bénévoles depuis quelques mois. L’espace intérieur a été divisé en trois salles : l’une présente la vie agricole au siècle dernier, une autre est une classe d'école reconstituée à l’ancienne, et la dernière une vieille cuisine provençal.

Dès les premiers mètres de la visite, nous découvrons la « Pierre des Mesures » qui servait autrefois à vérifier les poids et mesures. Puis nous enfilons le tablier d’écolier en découvrant un alignement de vieux pupitres de différentes périodes, certains datant d’avant la deuxième guerre mondiale et d’autres plus modernes avec leurs plumiers. Dans la salle agricole c’est une belle collection d’outils qui est exposée, nous pouvons même y voir quelques feuilles de tabac sèchées qui nous rappellent que jadis la commune était grande productrice avec près de 200.000 pieds. Clin d’oeil également à la période de la culture de la carotte et sa fameuse miss. Côté cuisine, nous sommes vraiment à une autre époque bien loin du confort actuel où le poêle central était utilisé notamment comme sèche-linge.

Accroché sur les murs un grand nombre de reproductions photographiques vient compléter le récit des « granouïe ». C’est une visite pleine d’émotions et de souvenirs qui vous attend… voir les photos

Ouvert Mercredi 10h-12h et 15h-18h + Samedi 10h-12h et 15h-17h
Entrée par le Chemin du Pas de Bonne Heure au village
Accessible aux personnes à mobilité réduite - parking gratuit


RDV en Terre Villeneuvoise #3
Découverte du village à la Belle Epoque...

A deux pas, mais très loin de l’agitation de la Côte, le village de Villeneuve-Loubet est un havre de paix. Chaque mercredi matin en été l'équipe de l'Office de Tourisme vous accompagne dans ses ruelles pour une balade à la Belle Epoque...

Ce gros bourg provençal a gardé tout son charme. Il faut prendre le temps de s’y arrêter un moment pour un vrai moment de vacances. Déambuler dans les ruelles pentues, grimper les calades jusqu’à l’avenue de Bellevue, la bien nommée, pour profiter du panorama, s’arrêter devant une porte ancienne, lever les yeux sur un balcon joliment fleuri, s’attabler à la terrasse d’un restaurant, se balader sous les ombrages qui bordent le Loup… autant de petits plaisirs à savourer en période estivale. Les plus curieux s’arrêteront un moment à l’église, récemment restaurée, au Musée Escoffier de l’Art Culinaire ou au Musée d’Histoire & d'Art.
Pour en savoir davantage sur l’histoire locale et entrer dans l’intimité de la petite cité médiévale, il faut participer à la visite guidée proposée chaque mercredi matin par l’Office de Tourisme. Elle vous emmènera jusqu’au Villeneuve de la Belle Epoque, celle des excursions en tramway, des calèches aux entrées des restaurants, des guinguettes au bord du Loup… Et pour rester dans l’art de vivre provençal, la visite se poursuit par une initiation à la pétanque pour se conclure sur le marché par un apéritif aux saveurs villeneuvoises grâce à nos amis de l’association des Granouïe.
L’été, le cœur du village bat aussi au rythme de la fête et de nombreux événements y sont organisés : concerts, cinéma, festivités vous conduiront bien souvent au village pour votre plus grand plaisir.

Visite du village - Information au 04 92 02 66 16

RDV en Terre Villeneuvoise #2
Pour une balade nature sur les Rives du Loup...

Déjà très appréciées pour les “déjeuners sur l’herbe” à la Belle Epoque, les Rives du Loup ont gardé tout leur charme. Espaces de détente et de découverte, les abords de ce petit fleuve côtier bénéficient d’une remarquable mise en valeur.

Le Loup prend sa source dans les Préalpes de Grasse pour finir sa course au pied du village de Villeneuve-Loubet avant de se jeter dans la Méditerranée. La vie s’est depuis longtemps organisée autour de ce cours d’eau. Les terres fertilisées par le Loup ont permis aux Villeneuvois de développer des productions agricoles de grande qualité. Le petit fleuve côtier ( de 49 kilomètres ) a fait tourner les moulins, a servi de cadre à la traditionnelle bugade et à d’innombrables parties de pêche…
A la fin du XIX° siècle, les rives du Loup sont devenues une destination très prisée par les excursionnistes du dimanche qui affluaient dans les guinguettes. Un siècle plus tard, le Conseil général des Alpes-Maritimes décide, pour partager ce patrimoine, de créer le Parc naturel départemental des Rives du Loup. Réparti sur les communes de La Colle-sur-Loup, Villeneuve-Loubet et Cagnes-sur-Mer, ce parc urbain s’étend aujourd’hui sur 52 hectares entre plaine et canyons. Un écrin de verdure, particulièrement bien aménagé, avec ses chemins entretenus, ses passerelles d’accès et ses aires de pique-nique, qui nous invite à la découverte de paysages uniques. En se promenant au village sur la berge du Loup, qui pourrait imaginer que la mer n’est qu’à 3 km ? Avec l’acquisition progressive des terrains, les tronçons se raccordent les uns aux autres : il y a quelques mois a été inaugurée aux Ferrayonnes une extension de 18 hectares ( côté Cagnes ), qui prolonge le parc jusqu’à l’hippodrome avant de rejoindre, dans un futur proche, l’embouchure du Loup, créant ainsi une véritable trame verte de la mer au village. Enfin, entre la passerelle St Georges et celle du Pas de Bonne Heure au village, une récente réalisation offre aux piétons une promenade sécurisée qui les amène sur les traces des bugadières.

La famille Fribourg-Dan nous parle de sa balade dans le Parc
Isabelle, la maman
 : « Habitant au cœur du village, ce parc est un havre de paix à proximité de chez soi. En vélo il est facile d’accès avec les enfants, peu importe l’âge. Nous avons découvert la nouvelle portion aux Ferrayonnes qui nous permettra de rallonger nos sorties.»

Malo (9 ans) et Colleen (11 ans) : « On aime beaucoup la promenade au bord du Loup, c’est sympa de faire du vélo dans la forêt, il n’y a pas de bruit et on entend les oiseaux. Ce qui est bien avec la piste cyclable ce sont les parties où c’est plat et les chemins en terre, il y a même des petits ponts à passer. »

Aélis (4 ans ) et Castille (2 ans) : bien installées sur le vélo tout équipé de maman, et casquées ( elle y tient ), les demoiselles ont gardé le sourire tout au long de la balade. A chaque arrêt, c’était « Encore maman le vélo ! ».

Accès par la passerelle du parking de la Place De Gaulle au village
ou parking au fond de l'avenue des Ferrayonnes

RDV en Terre Villeneuvoise #1
Rencontre avec Emma et Florence, guides de l'Office de Tourisme...

Avec les guides de l’Office de Tourisme, Emma et Florence, poussez les lourdes portes de la forteresse médiévale et découvrez un monument historique remarquablement bien conservé, implanté au cœur d'un magnifique parc arboré.

La Côte d’Azur a bien des richesses patrimoniales, mais la forteresse de Villeneuve-Loubet, fondée au Moyen-Age, est un des rares exemples de l’architecture militaire médiévale dans le département. Surmontant le village provençal, son remarquable donjon pentagonal marquait, dès le XIII° siècle, la puissance de Romée de Villeneuve et de la maison de Provence.

Du bas du village, on ne distingue qu’une partie du château, ce qui éveille souvent la curiosité des promeneurs, mais que découvre-t-on derrière les remparts ?
Emma
: « C’est une chance de pouvoir accéder à cette demeure privée, propriété de la famille Panisse-Passis depuis 1742. Chaque visite suscite l’émerveillement car le parcours nous fait pénétrer dans un autre monde. Nous empruntons une partie du parc, véritable écrin d’espèces exotiques et méditerranéennes. Puis, passant le pont-levis, nous faisons une halte au pied du donjon avant d’accéder au chemin de ronde qui offre un panorama exceptionnel. La visite se termine dans l’atmosphère magique de la singulière cour intérieure.»

Quelles sont les particularités de cette forteresse médiévale ?
Florence
: « Notre visite nous conduit sur les traces des seigneurs du château qui, au fil des siècles, ont adapté et modifié les lieux dans lesquels ils résidaient. Passés entre les mains des Lascaris, le château et son donjon se sont vus doter, au XVI° siècle, avant la venue du roi François 1er en 1538, de deux enceintes à tours circulaires adaptées à l’artillerie de l’époque. On y retrouve toutes les caractéristiques d’une forteresse défensive : remparts, fossé, tour de guet, donjon, pont-levis, canonnière, meurtrière… Notre visite est un véritable voyage dans le temps, depuis le Moyen-Age jusqu’à nos jours. »

NB : L’accueil des visites se fait au portail blanc par l’avenue de Bellevue au-dessus de l'église St Marc, les stationnements y sont gratuits. Pour information l’accès est impraticable aux personnes ayant des difficultés à marcher et interdit aux poussettes.

Entrée 7€ et 5€ /personne - Réservation fortement conseillée au 04 92 02 66 16

 

EN UN CLIC...



Pourquoi venir dans notre Office de Tourisme ?

Pour tout simplement rencontrer une équipe à votre écoute et bénéficier de bons conseils …
bienvenue entrez

OFFICE DE TOURISME
16, avenue de la Mer
GPS 43.6422 ; 7.1389
06270 Villeneuve-Loubet - France
+33 (0)4 92 02 66 16


Septembre à Juin

Lundi au Vendredi
9h - 12h30 et 14h - 17h30

Samedi
9h - 13h

Juillet et Août

Lundi au Samedi
9h - 13h et 14h - 18h

Dimanche
9h - 13h